Pôle cinéma d’art et d’essais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pôle cinéma d’art et d’essais

Message  Admin le Dim 11 Avr - 19:34

Un premier article du Havre Presse au sujet du nouveau pôle Art et Essais :
« Le Sirius » fait ses plans
« Le Sirius » sera-t-il démoli puis reconstruit pour abriter un pôle Art et Essai au cœur d'un quartier en ébullition ? C'est le scénario de son exploitant, Stéphane Foulogne.
«C'est sans doute le bon moment ». A l'heure où le monde de la culture est en effervescence avec le projet contesté de création d'un Etablissement public de coopération culturelle (EPCC) et que de nombreuses inconnues pèsent encore sur le devenir du cinéma « L'Eden », au Volcan, ainsi que sur la vocation des sept salles de l'avenue Foch, Stéphane Foulogne a choisi de sortir de ses cartons son projet de rénovation du « Sirius ».
...
La suite sur le site du Havre Presse :
http://www.havre-presse.fr/index.php/cms/13/article/102955/__Le_Sirius___fait_ses_plans

N'hésitez pas à lire l'article au complet, ce dernier indique qu'une étude sera confiée au ministère de la culture et nous donne les chiffres de fréquentation de nos cinémas.

Admin
Admin

Messages : 87
Date d'inscription : 08/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://lehavre-newsurbaines.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pôle cinéma d’art et d’essais

Message  charleminou le Lun 19 Avr - 23:39

Le Havre Presse nous informe :
Le scénario est en route
La décision est sur les rails : le projet de pôle de cinéma Art & Essai devrait voir le jour cours de la République, au plus près d'une clientèle très captive, les étudiants.



Les résultats de l'étude sont encore confidentiels. En tout cas, ils confortent Antoine Rufenacht, le maire du Havre, dans son idée d'installer un pôle de cinéma Art & Essai dans le quartier de la gare, « là où tout se passe désormais », souligne-t-il. Un lieu préféré à l'avenue Foch où la Ville avait acquis, en septembre 2006 pour une somme d'un million d'euros, les murs du complexe de sept salles, Les Clubs.
Peu d'informations filtrent pour le moment sur ce sujet sensible du cinéma. Mais Antoine Rufenacht semble déterminé à donner un coup d'accélérateur au dossier. Un dossier qui a vu le jour lorsque la Ville a décidé de reprendre en direct l'exploitation du Volcan, via un Etablissement public de coopération culturelle (EPCC). Une décision qui induisait la fermeture de l'unique salle de cinéma Art & Essai, L'Eden.
Dès lors se posait la question de savoir où implanter le futur pôle Art & Essai. Et là, deux possibilités ont été envisagées. Elles divisent d'ailleurs une partie de la majorité municipale, certains élus préférant conserver un cinéma avenue Foch, les autres - à commencer par Antoine Rufenacht - estimant qu'un tel équipement doit voir le jour au plus près de la clientèle estudiantine, autrement dit au Sirius, où l'actuel exploitant est décidé à transformer son établissement. Un projet architectural à deux millions d'euros dort dans les cartons et attend d'être relancé.
Avenue Foch ou cours de la République : le choix relevait du casse-tête pour la Ville. Du coup, une étude a été commandée auprès du ministère de la Culture. Pendant des semaines avant l'été, Jean-René Marchand a auditionné les acteurs du dossier. « Son analyse rejoint ce que je pensais », précise Antoine Rufenacht, partisan de l'opération « Sirius ».

« No comment ! »
Reste à mettre le projet sur les rails. Ce qui débutera d'ici peu puisque la problématique cinéma sera abordée au conseil d'administration du Volcan, vendredi 18 décembre. « Nous sommes très attentifs à la constitution d'un pôle Art & Essai, souligne Isabelle Royer, membre du conseil d'administration. Nous ne voulons pas de la fermeture de L'Eden. Alors, nous préconisons que le cinéma patrimonial soit au Studio, les films du monde au Sirius et le cinéma expérimental à L'Eden ». Ce scénario en trois volets a peu de chance d'être retenu, le projet de restructuration du Volcan ne comportant pas de salle de cinéma.
En parallèle de ce rendez-vous de la mi-décembre, la Ville va également rencontrer les dirigeants des Clubs et du Sirius pour évoquer le dossier et l'avenir. Pour l'heure en tout cas, d'un côté comme de l'autre, avenue Foch ou cours de la République, c'est « no comment ! », comme le confiait hier soir Jean-Fabrice Reynaud, le gérant des sept salles des Clubs.
Stephane Siret
http://www.havre-presse.fr/index.php/cms/13/article/270862/Le_scenario_est_en_route

charleminou

Messages : 91
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 35
Localisation : Le Havre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum